Financer sa formation: les aides de l’État

Financer sa formation: les aides de l'État

Aujourd’hui, en France, il est nécessaire pour chacun de se former continuellement afin de répondre aux exigences du marché de l’emploi. Mais, parfois, il arrive que le coût de la formation professionnelle choisie soit au-dessus des moyens de l’intéressée. Pour cela, l’État a mis en place des dispositifs pour accompagner cette catégorie de personnes. Quels sont les dispositifs d’aide mis en place par l’État ? Comment faire pour bénéficier d’une aide de l’État pour financer sa formation ? Découvrez dans cet article des éléments de réponses à ces différentes interrogations.

Aide Individuelle à la Formation (AIF)

A voir aussi : Quels sont les métiers de la filière du textile ?

L’Aide Individuelle à la Formation est un dispositif proposé par pôle emploi. En partenariat avec certaines régions françaises, l’Aide Individuelle à la Formation s’occupe du financement du coût pédagogique d’une formation professionnelle.

Ce dispositif d’aide est destiné à une vaste catégorie de personnes. Il s’agit entre autres des demandeurs d’emplois et aussi aux personnes bénéficiant d’un contrat de sécurisation professionnelle.

A découvrir également : Cours d'anglais en ligne : 5 raisons pour lesquelles y adhérer

Pour vous octroyer l’Aide Individuelle à la Formation, pôle emploi s’assure de vérifier votre projet de formation. Après vérification, si votre projet est cohérent, l’AIF vous sera accordée. Une fois attribuée, l’AIF prend en charge les frais d’inscription aux divers concours et le matériel de la formation.

L’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR)

Dans ce cas, l’intéressé à la possibilité de postuler pour un poste et de recevoir une formation au cours de l’exercice de sa fonction. Pour ce faire, il est important de postuler pour des offres d’emplois portant l’annotation AFPR ou POE (Préparation Optionnelle à l’Emploi).

La formation que vous recevez est dispensée par la structure ou l’organisme pour lequel l’intéressé travaille. Il dure en moyenne 400 h et peut se faire à temps complet ou à temps partiel. Ensuite, l’intéressé reçoit une allocation selon sa condition. L’une des conditions stipule que si l’employeur bénéficie de L’ARE (Allocation d’Aide au Retour à L’Emploi) ; il bénéficie d’une allocation journalière de 21, 04 euros minimum.

Par ailleurs, si l’employeur n’est pas indemnisé par pôle emploi, celui-ci a le droit de percevoir une allocation mensuelle de 652, 02 euros maximum. Cette somme peut avoisiner 2000 euros si l’employeur est en situation de handicap.

L’Action de Formation Conventionnée

Ce dispositif est utile lorsque l’intéressé a déjà un diplôme professionnel. En effet, l’Action de Formation Conventionnée intervient lorsque les compétences du demandeur d’emploi ne correspondent pas aux exigences du marché d’emploi.

Vous avez donc la possibilité de suivre une nouvelle formation professionnelle afin de réintégrer efficacement le marché de l’emploi. Au cours de la formation, vous percevrez une indemnisation. La formation choisie peut se faire dans une structure spécialisée et selon votre disponibilité.

Le compte d’engagement citoyen

Il s’agit d’un compte qui évalue les activités de volontariat, de bénévolat ou encore de formateur exécuté par les citoyens. Grâce à ce compte et les activités effectuées, un citoyen lambda peut obtenir des droits à la formation. Le montant annuel acquis sur un compte d’engagement citoyen est de 200 euros ou plus.

En outre, vous avez la possibilité de cumuler le montant acquis sur une longue période. Ainsi, le montant de votre compte d’engagement citoyen sera plus élevé. Cela vous permettra de financer aisément une formation professionnelle le moment venu.

Toutefois, pour consulter et bénéficier du montant acquis sur un compte d’engagement citoyen, il est nécessaire d’ouvrir un Compte Personnel D’Activité.

Le Compte Professionnel de Prévention

Ce dispositif d’aide est approprié aux salariés et aux travailleurs indépendants. En réalité, le Compte Professionnel de Prévention évalue les risques et les conditions de travail des salariés. Après cette évaluation, chaque salarié obtient des points, et ce, en fonction des risques encourus par ce dernier.

Par la suite, les points cumulés permettent aux salariés de financer une formation professionnelle de leur choix. Ainsi, certains salariés, à la fin de leurs formations professionnelles sont susceptibles de décrocher un meilleur poste. D’autres salariés quant à eux peuvent maintenant travailler à mi-temps sans pour autant perdre leur salaire.