Formation : comment la financer et la réaliser ?

La formation est un sujet majeur de la vie professionnelle auquel tout le monde doit se confronter un jour. Alors plutôt que de la subir, il est important d’être proactif et de prendre les devants, en s’intéressant de près à la manière de traiter ce sujet. La formation est un sésame vers une évolution de sa carrière, mais aussi une ouverture vers de nouvelles perspectives tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Reste donc à bien savoir comment la financer et dans quelles conditions la réaliser : c’est ce que nous verrons ici.

Se former : les deux axes majeurs pour le financement

Lorsque l’on souhaite accéder à une formation, différents éléments vont devoir être étudiés de près pour faire le meilleur des choix. Le premier élément reste évidemment la nature même de la formation recherchée. Savoir ce que l’on souhaite apprendre ou approfondir est une condition généralement sine qua non pour avancer sur le sujet. Le deuxième point central du sujet est le coût. Une formation, conçue et dispensée par des professionnels, va logiquement impliquer un tarif que la personne formée va devoir payer d’une manière ou d’une autre. 

A lire en complément : Tout savoir sur le financement du permis poids lourd avec le CPF

En France, deux façons majeures de financer cela. On peut d’abord envisager une formation avec son CPF : son compte personnel de formation va permettre, avec les versements automatiques cumulés durant sa carrière, de financer tout ou partie de la formation de son choix. La seconde manière de procéder est de financer soi-même, sur ses fonds propres, le montant de la formation sélectionnée. Cette situation, moins courante, se pose pour les personnes n’ayant plus du tout ou plus assez de budget disponible sur leur CPF.

A lire en complément : RASED à l'école : rôle, acteurs et bénéficiaires expliqués

Notons que même les micro-entrepreneurs et autres freelances, en payant la cotisation de la formation professionnelle, vont alimenter leur CPF et ainsi accéder à des fonds leur permettant de se former.

À distance ou en présentiel : les deux voies de la formation aujourd’hui

Une fois la formation souhaitée, identifiée, et le mode de financement acté, va se poser la question de la manière dont on souhaite réaliser cette formation. D’un organisme de formation à un autre, d’un formateur à un autre, mais surtout d’une personne cherchant à se former à une autre, les options vont varier. On aura généralement le choix entre une formation en présentiel, demandant de se déplacer jusqu’au centre de formation choisi. A contrario, il y a ceux qui préféreront une formation réalisée en ligne à 100 %, à distance, en visioconférence et qui offrira une souplesse plus importante, car une absence totale de déplacement. 

Notez que toutes les formations ne permettront pas un tel mode de fonctionnement à distance. Certains apprentissages impliquant des manipulations ou des travaux spécifiques imposeront la présence de ceux qui souhaitent se former. 

Dans ce cas précis, le dernier critère, après thématique et coût, sera la question de la localisation de l’organisme de formation. En effet, il existe plusieurs milliers de professionnels de la formation répartis sur l’ensemble du territoire. Il conviendra alors de sélectionner celui qui est le plus accessible géographiquement.