Etudier pour devenir un professionnel des langues

3 études pour devenir un professionnel des langues

La langue est le moyen de communication par excellence dont il faut maîtriser tous les aspects (les règles grammaticales, les tournures…). Si vous êtes un passionné de ces questions au point de vouloir en devenir un professionnel, le mieux à faire est de suivre une formation. Le professionnel de langue peut se retrouver dans des métiers nobles et porteurs de richesse tels que l’enseignement, l’interprétariat, et la traduction. C’est donc un domaine qui vous donne facilement accès au marché de l’emploi. À cet effet, nous vous proposons 3 études pour devenir un professionnel des langues.

La licence LLCER : études littéraires

Des études littéraires

Lire également : Se former à l'endodontie de façon efficace

Cette licence convient aux amoureux de la littérature sous toutes ses formes. Elle vous permet de vous faire former en langue, civilisation étrangère et régionale pour devenir professionnel des langues. C’est une filière qui ressemble un peu à celle des lettres modernes. La seule différence est qu’elle se fait aussi en langue étrangère. Le premier volet se situe au niveau de l’obtention de la licence.

Pour poursuivre les études afin de devenir un enseignant, vous devez faire un master des métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF). Cela vous permettra de préparer le CAPES. Faire des études pour avoir une licence en LLCER, c’est faire le choix de la maîtrise linguistique de manière optimale. Cette filière vous donnera les outils nécessaires à la maîtrise de l’expression écrite et orale, de la linguistique générale, de la phonétique, des civilisations, etc.

A lire aussi : Comment choisir son école de commerce en 2018 ?

La filière LLCER peut avoir également pour débouché l’interprétariat ou la traduction. Il vous suffira de suivre des études de master en civilisation ou en traduction après la licence.

Les études spécialisées en traduction

La traduction faisant partie du domaine de la maîtrise de la langue, vous pouvez obtenir des diplômes spécifiques pour devenir un bon traducteur. Le métier de la traduction a plusieurs catégorisations. Le traducteur littéraire travaille à traduire les livres produits par des écrivains pour leurs publications. Le traducteur technique s’occupe du domaine des multimédias et de technologie. Avant de pouvoir faire des devis traduction, il doit justifier de la maîtrise de plusieurs langues, dont l’anglais principalement.

Pour devenir un traducteur technique, vous devez avoir la maîtrise des nouvelles technologies. Faire des études en économie, en science, et en technique est très important pour avoir un vocabulaire thématique. Pour la traduction générale, il faut un bac+2/3 ou un master en traduction orale, des diplômes en communication, management des meilleures écoles et instituts.

Les études liées à l’interprétariat

Devenir un interprète

L’interprétariat est une branche des filières de langue. Pour en devenir un professionnel, vous devez suivre des formations dans les meilleures écoles comme l’Isit ou l’Esit pour avoir au moins un bac+3 en interprétation. Ensuite, vous devez faire un master professionnel en interprétation de conférence.

Les professionnels de langue profitent de la mondialisation pour mettre en œuvre leur savoir-faire. C’est un domaine qui comporte plusieurs spécialités notamment l’interprétariat, l’enseignement et la traduction. Les formations que nous avons énumérées ci-dessus vous permettront à coup sûr des professionnels dans ces branches.