Quel métier choisir selon sa personnalité ?

On l’a tous fait, celui de remplir notre fiche concernant cette fameuse « carrière envisagée ». Depuis, l’enfance, on nous fait penser au métier de nos rêves. Mais combien d’entre nous l’on réaliser ? Dans tous les cas, la première règle serait d’exercer un métier que l’on aime et qui correspond à notre personnalité. Voici quelques exemples pour ceux qui sont encore indécis quant à l’exercice d’un futur métier.

Les curieux et intuitifs

Les curieux sont connus pour leur désir insatiable de connaissances. Ils veulent toujours découvrir plus, voir de nouvelles choses, se perdre pendant des heures à passer d’une page à une autre sur le net… Ce désir les pousse à adopter des activités plurielles, ce qui les rend plus ou moins organisés. Il n’est pas rare qu’ils se perdent dans leurs recherches, tellement ils sont subjugués par ce qu’ils découvrent.

A lire en complément : Comment progresser rapidement en français ?

Les métiers parfaits pour ce profil touchent ceux du journalisme. En effet, ce poste demande des personnalités insatiables de recherches et de savoirs. Les curieux et intuitifs peuvent se lancer dans le reportage, l’interview, l’investigation ou encore le lancement d’alerte. Dans tous les cas, ils ont déjà les qualités pour, à savoir la curiosité saine, la justification, l’argumentation, l’analyse ou encore le recoupement des données.

Pour entrer à l’ère du digital, il existe une autre alternative qu’est être influenceur sur les réseaux sociaux. Ce métier demande plusieurs qualifications dont la création de contenus. Parmi les postes disponibles, on peut citer CIO chief influence officer ou encore social media manager.

A découvrir également : 24/7 Services, l’agence en intérim spécialisée dans les métiers de la pharmacie

Les cartésiens et réfléchis

Ce qui caractérise les cartésiens c’est leur patience dans la prise de décision. Objectifs de nature, ils se laissent plutôt guider par les faits que les émotions. On leur attribue la logique, la régularité ou encore l’ordre. Les cartésiens ont ainsi besoin de concret et de tangible. La projection, l’imagination et le rêve n’ont pas de place dans leur quotidien.

Ces qualités font de ce profil un candidat idéal pour des métiers de l’informatique, du numérique ou de la data. On peut citer entre autres l’administration de bases de données, de système et réseaux ou encore dans le développement de site web. Ces métiers demandent en effet une capacité technique mais aussi analytique, notamment dans l’attention au détail.

Les responsables et courageux

Les plus courageux peuvent se lancer dans les métiers de nuit. Les secteurs du privé et du public recrutent fortement des vaillants candidats, en quête de sensation forte et qui ne rechignent face au danger. Outre ce courage, il faudra de la responsabilité pour pratiquer ce type de métier. Contrairement aux autres métiers physiques, travailler de nuit n’est pas donné à tout le monde.

Pour les statistiques, les entreprises d’emploi Sécurité recrutent environ 150 000 personnes, réparties entre près de 5 000 entreprises. D’ici 8 ans, les experts tablent sur  près de 40 000 créations d’emploi.

Les sensibles et créatifs

Malgré leur susceptibilité, les personnes sensibles sont dotées davantage de passion, d’émotion et de créativité que les autres. On leur attribue même parfois un esprit visionnaire. En outre, ils brillent comme étant des empathiques nés, ce qui leur permet une facilité de compréhension et d’analyse des comportements d’autrui.

Les métiers qui leur conviennent concernent plutôt la communication. Ils sont parfaits dans tout ce qui est l’écriture, qui leur permet de mélanger à la fois créativité, expression des émotions et imaginaire. Les postes comme concepteur-rédacteur ou social media manager leur correspondent bien, ou encore les métiers qui demandent un esprit créatif comme designer graphique.

En outre, ils pourront facilement s’épanouir dans les métiers du management. En effet, ils ont une qualité que d’autres ont du mal à développer : l’empathie.

Enfin, les métiers du social sont également dédiés aux sensibles. Toutefois, ils devront faire attention à ne pas se laisser dépasser par la charge mentale, entrainée par ce genre d’environnement.

Les analystes et précis

Les esprits analytiques apprécient l’univers des données, des arguments solides, des chiffres et de la clarté. Pointilleux et précis, on leur attribue plusieurs qualités dont la vigueur, l’organisation, la capacité d’anticipation.

Les métiers qui leur conviennent correspondent au secteur juridique ou de la gestion d’entreprise. En tant que juriste, ils apprécieront l’interprétation des textes en faveur du client, tandis qu’en gestion, ils sont capables de sortir des données tangibles pour le bon développement de l’activité.

Les sociables et audacieux

Bons orateurs, altruistes, disponibles, toujours les premiers à réunir ses collaborateurs autour de lui, on reconnait facilement un sociable. Ce profil est devenu un incontournable dans une entreprise. En effet, grâce à leur présence, le quotidien de chaque collaborateur est moins monotone. En outre, il est plus facile pour lui d’établir un lien fort avec les prestataires, les clients, les syndicats ou encore ses supérieurs. En plus d’une qualité en tant que négociateur, il peut compléter son atout pour un grain de diplomatie et un peu d’audace.

Les sociables sont les profils qui trouvent facilement un poste. Toutefois, les métiers de prédilection sont ceux du management, de l’immobilier ou encore du commerce. Il leur est essentiel de pratiquer un métier avec un bon contact humain, mais aussi un poste à challenge. En effet, ce dernier critère mélange à la fois audace, négociation, leadership et un soupçon de pression.