Le rôle de l’agefiph

Avez-vous déjà entendu parler de l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion professionnelle des Personnes handicapées ? Il est difficile pour les personnes handicapées de suivre une formation, de s’insérer dans le monde professionnel ou de créer une entreprise.

Pour les accompagner, l’Agefiph a été instituée par la loi n° 87-517 du 10 juillet 1987. À cet effet, découvrez les rôles de l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion professionnelle des Personnes handicapées.

A découvrir également : Big Data : les grandes catégories de métiers de la data

L’organisation de l’Agefiph

L’Agefiph est dirigée par Christophe Roth depuis le 14 septembre 2021. Celle-ci possède un conseil d’administration paritaire qui l’administre. Le CA est étendu aux associations nationales qui représentent les personnes handicapées. Celui-ci compte les employeurs, les salariés, les associations et même des personnalités qualifiées dont deux sont choisies par l’État.

Par ailleurs, les statuts et le budget de l’Agefiph sont agréés et approuvés par le ministre chargé de l’emploi. Son fonds est fourni par les différentes contributions versées par certaines sociétés. Il s’agit de celles ayant au moins 20 salariés et ayant un taux d’emploi légal de travailleurs handicapés en dessous de 6 %.

Lire également : Quel bilan peut-on s'attendre pour l'emploi intérim en 2019 ?

L’Agefiph favorise l’insertion professionnelle des personnes handicapées

L’Agefiph a pour principale mission de faciliter l’insertion des personnes handicapées dans la vie professionnelle. Elle contribue également à leur maintien au sein des entreprises où celles-ci travaillent.

Pour ce faire, l’Agefiph accompagne les sociétés dans leurs processus de recrutement et de maintien de l’emploi des gens handicapés. Ainsi, elle aide ces derniers à obtenir un travail, à se faire former, à garder leur travail ou à réaliser leurs projets d’entreprise. De plus, l’Agefiph ne ménage aucun effort pour aider les sociétés à mettre en place leur projet « emploi et handicap ».

Par ailleurs, la mission de l’Agefiph tourne autour de quatre points. Il s’agit de gérer les contributions des sociétés, d’attribuer les aides financières, d’animer un réseau de partenaires, mais aussi de proliférer les politiques publiques.

La gestion des contributions des sociétés par l’Agefiph

D’après la législation française, les entreprises privées ayant au moins 20 salariés doivent obligatoirement engager des personnes handicapées. Ainsi, les sociétés doivent faire une déclaration annuelle pour présenter les différentes actions qu’elles ont menées pour respecter cette exigence. Au nombre de ces dernières, il est possible de citer :

  • les recrutements de personnes handicapées ;
  • les sous-traitances auprès des entreprises des secteurs protégés et adaptés ;
  • la réception des handicapés en formation qui demandent d’emploi.

En outre, l’Agefiph se charge de gérer cette déclaration obligatoire des entreprises. Il s’agit de la DOETH « la Déclaration annuelle Obligatoire d’Emploi des Travailleurs Handicapés ». Ainsi, lorsqu’une entreprise de plus de 20 salariés ne recrute pas suffisamment de gens handicapés, elle paie une contribution sous forme d’amande. Le montant de cette dernière dépend de la taille et des actions menées par la société pour l’emploi des personnes handicapées durant l’année.

L’Agefiph : service et aide pour les personnes handicapées et pour les entreprises

L’Agefiph propose des services et des aides pour les gens handicapés, mais aussi pour les sociétés. Toutefois, pour en bénéficier, il est essentiel de répondre aux différents critères d’éligibilité. Ces derniers varient en fonction de l’aide ou du service demandé.

À cet effet, chaque situation est étudiée par des délégués régionaux. Ceux-ci doivent décider par la suite, s’il faut attribuer ou non un service ou une aide financière à la personne qui en demande.

De plus, l’Agefiph accompagne les sociétés dans la mise en œuvre de leurs politiques pour favoriser le recrutement des personnes handicapées. C’est la raison pour laquelle cette association participe à la construction des politiques de ressources humaines inclusives.

L’Agefiph organise et anime un réseau de professionnels

L’Agefiph a mis en place un réseau de partenaires chargés d’intervenir dans le domaine du recrutement. Ceux-ci sont aussi sollicités pour préparer les personnes handicapées à la vie professionnelle et pour les aider à garder leur travail.

Par ailleurs, l’Agefiph sélectionne et finance des prestataires spécialisés dans les différents cas de handicap. Il peut s’agir d’un handicap visuel, d’un handicap moteur, d’un handicap auditif, d’un handicap intellectuel ou d’un handicap psychique.

En outre, l’Agefiph engage des prestataires spécialistes pour former et orienter les personnes handicapées pour leurs carrières professionnelles. Ceux-ci sont également chargés d’accompagner ces dernières pour les aménagements de poste et dans la création d’entreprises.

L’Agefiph pour l’appui aux politiques publiques

L’Agefiph a également pour rôle d’amplifier les politiques publiques de l’emploi à l’endroit des personnes handicapées.

À cet effet, pour y arriver, elle œuvre avec des organismes comme Pôle Emploi, les conseils régionaux, la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie).

En général, les coopérations mentionnées ci-dessus sont formelles et relèvent des conventions nationales, régionales ou locales.

L’Agefiph est fortement engagée dans ses actions

L’Agefiph est fortement engagée dans ses œuvres pour l’emploi des personnes handicapées. Elle s’engage à gérer les fonds qui lui sont confiés dans la rigueur et dans la transparence.

Ainsi, la Cour des comptes, l’inspection générale des finances et l’inspection générale des Affaires sociales contrôlent la gestion de l’Agefiph de façon régulière.

Par ailleurs, l’Agefiph s’attelle à fournir un service efficace et fiable à toutes les personnes atteintes d’un handicap qui sollicitent son aide. Ses services et aides financières s’étendent sur tout le territoire français.

Enfin, toutes les sociétés, peu importent leurs taux d’emploi ou leurs tailles, peuvent profiter des services de l’Agefiph.