Intégrer une école d’ingénieurs

En France, il existe de nombreuses écoles d’ingénieurs publiques ou privées. On peut entrer dans ces établissements après le BAC, une classe préparatoire ou après une licence. Elles ont aujourd’hui diversifié leurs modes de recrutement et le profil des admis. Optez pour une école d’ingénieurs, c’est choisir la voie d’excellence, mais c’est aussi un parcours difficile.

Immédiatement après le bac

Plus d’une centaine d’écoles sont accessibles après le bac, elles comprennent une prépa intégrée. Incorporer un tel établissement directement après l’obtention du bac convient si le candidat a déjà un projet professionnel précis et envie d’un apprentissage concret. Elles recrutent principalement sur dossiers, entretiens ou concours. Après un bac+2, l’entrée dans une école d’ingénieur ne dispense pas de passer un concours. Après une licence, il est possible d’intégrer cet établissement à condition d’avoir validé un diplôme proche de la spécialité de l’école. L’entrée se fait en deuxième année. La formation dure alors deux ans. Plus de 25% des élèves ingénieurs ont intégré une école tout de suite après le bac. Cette voie est d’ailleurs en forte progression ces dernières années.

A découvrir également : Formation Habilitation Électrique : Tout ce que vous devez savoir

La voie qui correspond le mieux à vos attentes

Pour devenir un ingénieur, il est essentiel de réfléchir à la voie la plus adaptée en faisant notamment le point sur ses motivations, ses ambitions, ses ressources, sa confiance et sa résistance au stress et au projet professionnel. Le principal est de trouver le bon chemin. L’école d’ingénieurs est un établissement où il est possible de se former à de nombreux métiers. On peut aussi choisir l’alternance. Si vous trouvez une entreprise pour un contrat d’apprentissage, vous ne paierez pas les frais de scolarité. Il existe pour se faire une idée  des écoles d’ingénieurs, des portes ouvertes afin de rencontrer les enseignants, les étudiants et ainsi entrevoir la qualité de l’enseignement de l’établissement.

Les critères de sélection des écoles d’ingénieurs

Une fois que vous avez identifié les écoles d’ingénieurs qui correspondent à vos attentes, vient la question de savoir comment faire pour être sélectionné. Les critères de sélection sont multiples et varient selon l’école. Voici quelques éléments à prendre en compte :

Lire également : Les cours particuliers sans frais d'inscription, ni commission

Les écoles d’ingénieurs exigent généralement un très bon niveau scolaire. Les candidats doivent avoir suivi une formation scientifique rigoureuse et obtenir de bons résultats dans les matières phares comme les mathématiques, la physique ou encore la chimie.

La plupart des grandes écoles d’ingénieurs recrutent leurs étudiants par voie de concours après une préparation intensive : le plus célèbre est celui organisé par Polytechnique (X), mais il y a aussi Centrale-Supélec, Mines-Ponts ou encore le Concours Commun INP.

Avoir effectué des stages significatifs en entreprise peut constituer un atout supplémentaire pour intégrer certaines écoles d’ingénieurs où l’alternance est fortement valorisée.

Lors des entretiens individuels ou collectifs avec les jurys, on attend des candidats qu’ils démontrent leur motivation et exposent leur projet professionnel avec assurance. Pour cela, vous devez bien vous renseigner sur l’établissement visé : ses objectifs pédagogiques, sa recherche scientifique, etc.

Il est recommandé aux aspirants ingénieurs de s’informer auprès de leur établissement d’origine ou des services d’orientation pour les accompagner dans la préparation aux concours et à l’admission en grande école.

Comment préparer et réussir les concours d’entrée aux écoles d’ingénieurs

Si vous avez choisi de tenter votre chance aux concours pour intégrer une grande école d’ingénieurs, il faut bien se préparer. Les épreuves sont souvent très sélectives et les candidats doivent faire preuve d’un excellent niveau en sciences et en culture générale.

Il existe plusieurs moyens pour se préparer efficacement à ces concours : suivre une formation spécifique dans un centre d’enseignement supérieur ou encore opter pour des stages intensifs dans des organismes spécialisés. Il y a aussi la possibilité de s’exercer grâce à des annales ou via Internet.

Le choix dépendra du profil de chaque candidat, mais l’accompagnement personnalisé peut être une option intéressante pour ceux qui ont besoin d’une aide supplémentaire.

Elle consiste le plus souvent en deux ou trois sujets au choix. Le temps imparti est très court (entre 3h30 et 4h) et nécessite donc une bonne organisation du travail.

C’est lors de ces phases que les jurys cherchent à apprécier la motivation ainsi que l’aptitude du candidat à travailler en groupe.

La réussite aux concours nécessite une préparation rigoureuse, car les places sont très limitées et la sélection est dure. Certaines écoles peuvent aussi imposer des conditions particulières pour l’admission : tests de langues, entretiens individuels ou encore projet professionnel.

Il faut bien se renseigner sur chaque étape du processus d’admission et avoir une vision globale afin de ne pas se limiter à l’étape des écrits.

Il faut souligner que la réussite aux concours n’est pas le seul critère retenu pour accéder à une grande école d’ingénieurs. Les candidats doivent être capables de démontrer leurs qualités humaines, leur curiosité intellectuelle ainsi qu’une grande capacité à travailler en groupe dans un environnement multiculturel et international.