Dans quelle école faire un master ?

Dans quelle école faire un master

Les universités proposent des formations en master dans plusieurs disciplines, mais tous n’ont pas le même niveau. En ce qui concerne les grands établissements, tous leurs diplômes de masters ne sont pas officiellement reconnus. Ces facteurs peuvent impacter votre choix. Dans ce guide, nous avons fait une sélection des critères indispensables à prendre en compte pour faire le bon choix.

Choisir un master reconnu officiellement

Les masters délivrés par les universités sont reconnus de façon officielle par l’Etat. En ce concerne les masters et le programme grande école BAC +5 , assurez-vous que la formation qui vous intéresse a obtenu le grade master. La Conférence des grandes écoles (CGE) constitue d’ailleurs un indicateur fiable.

A lire aussi : Quels sont les métiers de la filière du textile ?

Elle attribue officiellement la reconnaissance aux formations dont le contenu est conforme aux hautes exigences de qualité notamment avec les labels de Mastères spécialisés et de Masters of science. Ceci étant dit, certains masters non reconnus par l’État sont tout de même très prestigieux. Les mastères européens délivrés par la Fede (fédération européenne des instituts) sont par exemple reconnus par les entreprises et employeurs dans les domaines concernés et ce, dans toute l’Europe.

Certains Masters of Business Administration 5MBA) sont renommés, et ce, à l’échelle internationale et le label délivré par l’AMBA (Association of MBA’s) permet de garantir leur qualité.

A découvrir également : Aidez vos collaborateurs à développer leurs compétences

Le taux d’insertion des diplômés

Bon nombre de masters réalisent des études portant sur l’insertion de leurs diplômés dans la vie professionnelle. Ainsi, trouver la publication des résultats complets de ces rapports d’enquêtes sur le portail de l’université ou encore du master constitue un bon signal.

Au-delà des données brutes, cela montre que les responsables du master sont très concernés par le sujet, et qu’ils ont établi en conséquence un suivi des diplômés et assument une entière transparence. Certaines enquêtes sont très approfondies et spécifient le genre de contrat signé, la fonction occupée et la rémunération attribuée et le nom des sociétés.

quelle école faire le master

Un master avec de nombreux partenariats

Certains masters sont organisés en étroite collaboration avec des fédérations professionnelles. Ils présentent l’atout d’adapter la formation avec les évolutions des compétences attendues par les responsables des recrutements. À part la professionnalisation du cursus, cela assure que le diplôme master est connu de ces sociétés, rendant ainsi plus aisé l’accès aux premiers emplois et aux stages.

Pour les masters à vocation ‘‘recherche’’, la liste des collaborations académiques constitue également un excellent indicateur. Co-habilitation avec un grand établissement ou encore une École normale supérieure, collaboration avec des universités étrangères, doubles diplômes…

Prêter attention au taux de sélectivité

Depuis la rentrée 2017, les universités ont la possibilité de choisir les élèves en première année de master. En échange, le choix entre master 1 et le master 2 disparaît. La page du ministère trouvermonmaster.gouv permet de prendre connaissance de la capacité d’accueil de la première année et les clauses de recrutement.

La sélection varie en fonction de la formation. Dans le cas où certains acceptent la quasi-totalité des candidats, d’autres intègrent à peine 10% des postulants. Alors, prêtez attention à ce point au moment de faire votre choix.

Enfin, les filières proposées sont également importantes : audit et finance, sciences, finance, marketing, finance et marchés, marketing et digital business, développer et entreprendre, International Business…