3 bonnes pratiques pour exceller dans un poste de responsable QHSE

Une femme travaille

Bien que les responsables QHSE travaillent dans différents secteurs, au sein de diverses structures et dans différentes régions du monde, tous les bons éléments ont certains traits en commun : des bonnes pratiques. Continuez la lecture de notre article pour découvrir toutes les bonnes pratiques à appliquer afin d’exceller dans votre rôle de responsable.

Continuez à apprendre et à partager

En tant que responsable QHSE, tenez-vous au courant de ce qui se passe dans le secteur de la conformité. Rejoignez des forums ou des groupes sur les réseaux sociaux et inscrivez-vous auprès des agences du secteur. Parlez ouvertement aux régulateurs et à vos organismes de certification. Demandez-vous « quelles sont les tendances ? » Découvrez ce qui est nouveau et utile en matière de technologie. Connectez-vous avec un mentor. Suivez un leader d’opinion du secteur. Notez vos apprentissages et partagez-les. Engagez le dialogue avec les autres sur les réseaux sociaux. Au minimum, continuer à apprendre et à se perfectionner rendra votre vie professionnelle intéressante. Cela contribuera également à faire de vous une personne performante.

A découvrir également : Les avantages des formations professionnelles en ligne pour se former à son rythme

Appliquez la bonne stratégie et concentrez-vous sur les risques les plus importants

Disposer d’une stratégie QHSE alignée et liée à l’orientation stratégique globale de l’entreprise est absolument essentiel pour le succès de votre système QHSE. En travaillant en harmonie avec la stratégie de votre structure, vous augmentez d’emblée vos chances de réussite. Cela signifie que vous ne serez pas constamment en train de défendre votre position ou de devoir convaincre votre équipe de direction du bien-fondé de vos décisions. Vous ne risquerez pas de créer un système de gestion de la personnalité et la direction dans laquelle vous devez vous engager sera claire. Se concentrer sur les risques les plus importants permet d’allouer les ressources de manière efficace et efficiente. Cela signifie que les risques sont ramenés à un niveau acceptable, ce qui permet à votre personnel, à l’environnement et à l’organisation de continuer à fonctionner.

Réalisez des audits internes, posez des questions et soyez à l’écoute

Les audits internes et les revues de direction sont les plus-values de votre travail au sein d’une entreprise. Cette pratique constitue une excellente mesure en termes de fonctionnement de vos systèmes. Travaillez dur sur ces processus pour les rendre aussi efficaces et efficients que possible. Vous ne le regretterez pas. Soyez ouvert à la façon dont vos systèmes fonctionnent. Il est tout aussi important d’être ouvert à la façon dont vos systèmes ne fonctionnent pas. Sortez de derrière votre ordinateur et allez rencontrer vos collaborateurs. Demandez à votre équipe comment les systèmes fonctionnent. Écoutez les bons et les mauvais commentaires. Ne filtrez pas les mauvais commentaires ; voyez-les plutôt comme des opportunités.

A lire également : Réussir sa conversion professionnelle en tant que femme

—-

Pour en découvrir davantage sur le métier de responsable qhse, n’hésitez pas à vous rendre sur le site web d’Emploi Plasturgie où vous trouverez une fiche métier détaillée. N’hésitez pas à parcourir le site pour trouver d’autres inspirations de métier et en découvrir davantage sur les secteurs de l’industrie.

Collaborez avec les autres départements pour une approche holistique de la QHSE

Au-delà de l’audit interne, vous devez aussi collaborer avec les autres départements pour assurer une approche holistique de la qualité, de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement. Il est crucial que vous travailliez en collaboration étroite avec le service des ressources humaines pour veiller à ce que tous les employés soient bien informés sur les politiques et procédures QHSE. L’équipe financière doit être impliquée dans le processus d’approbation des projets liés aux systèmes QHSE car ils peuvent avoir un impact sur le budget global.

De même, pensez à bien produire des produits qui répondent aux normes environnementales et réglementaires. Les équipes R&D doivent être en mesure de concevoir des produits respectueux de l’environnement.

Utilisez des outils numériques pour optimiser la gestion de la QHSE et assurer la traçabilité

Utilisez des outils numériques pour optimiser la gestion de la QHSE et assurer la traçabilité :

L’optimisation de la gestion de la QHSE passe aussi par l’utilisation d’outils numériques. Effectivement, ils permettent une meilleure traçabilité des actions effectuées en matière de qualité, d’hygiène, de sécurité et d’environnement. Les logiciels dédiés à cette tâche sont nombreux. Ils offrent différentes fonctionnalités telles que le suivi des audits internationaux ou encore l’évaluation des risques.

Grâce aux outils numériques dédiés à la QHSE, vous pouvez automatiser certaines tâches répétitives comme les vérifications quotidiennes du respect des normes dans votre entreprise ou encore l’enregistrement d’anomalies rencontrées sur site. Ces solutions permettent aussi un travail collaboratif plus efficace puisque tous les employés peuvent y accéder via leur ordinateur portable ou leur smartphone.

Ces outils ont pour avantage majeur d’être peu consommateurs en temps et donc financièrement intéressants pour votre organisation qui souhaite se doter d’une solution fiable sans impacter son budget global. Grâce à eux, vous aurez toutes les cartes en main pour piloter votre société vers plus de performance éthique tout en améliorant sa pérennité économique grâce notamment au renforcement du lien entre satisfaction clientèle et responsabilité sociale globale !