Université : comment la choisir sans faire d’erreur ?

Choisir son université et la filière que l’on étudiera durant plusieurs années n’est pas toujours simple. Alors que les inscriptions sur Parcoursup débuteront le 20 janvier, il est plus que temps de faire ses choix. Mais comment choisir sa faculté ou école sans se tromper ? On fait le point.

Suivre son instinct

L’entrée à la fac est une étape importante dans une vie. Afin de choisir l’établissement et la formation qui correspondra le plus à vos attentes, il est possible de réaliser une auto-évaluation de personnalité. Il faut alors se poser des questions sur ses qualités et défauts, mais aussi sur ses compétences et hobbies. Ce sont les réponses issues de ce questionnement qui vous aideront à déterminer la filière qui vous correspondra le mieux.

A lire également : 4 critères pour bien choisir sa banque en ligne

Par exemple, aimer transmettre et partager un savoir conduira probablement un lycéen vers les métiers de l’enseignement, tandis qu’apprécier les sciences politiques et la géopolitique conduira à s’orienter vers Sciences Po et une licence de géographie.

Prendre en compte la géographie et le côté logistique

Lors du choix d’une université, il n’est pas rare de négliger sa distance par rapport à son domicile. Si votre enfant projette de rentrer tous les week-ends, sensibilisez-le au fait que choisir une école à l’autre bout de la France n’est pas forcément compatible avec ça. Car il ne faut pas oublier que cela coûte de l’argent et peut prendre du temps.

A découvrir également : Comment se reconvertir dans le digital ?

Dans le cas où un lycéen souhaiterait intégrer une école à une distance relative de chez ses parents, la résidence étudiante reste un bon compromis. Ce type de logement présente de nombreux avantages et reste généralement moins cher que de passer par un particulier. Une salle de sport et des machines à laver sont généralement accessibles et cela permet aussi de côtoyer d’autres étudiants, évitant ainsi de se retrouver seul alors que l’on vivait jusqu’à présent chez ses parents. Par exemple, choisir une résidence étudiants à Nice alors qu’on est originaire de Lyon ou de Valence semble une bonne option. Choisir son logement étudiant, c’est veiller à ce qu’il soit donc à proximité de l’université ou de l’école que l’on aura choisie. Il devra aussi être en adéquation avec son mode de vie et son caractère.

Plutôt privé ou public ?

Que l’on opte pour une école privée ou pour une université, les objectifs restent les mêmes, à savoir faire monter les étudiants en compétence. Intégrer un établissement privé présente des avantages. La plupart d’entre eux permettent aux élèves de rentrer en contact avec d’anciennes promotions. Les entreprises partenaires offrent aussi la possibilité d’accueillir des stagiaires, voire de proposer des opportunités de carrière. Certaines écoles jouissent d’un rayonnement international et y obtenir un diplôme n’est pas anodin. L’inconvénient reste le prix, souvent élevé malgré la possibilité de faire une demande de bourse.

Côté public, la fac a pour avantage de rendre ses étudiants autonomes. Ils doivent apprendre à s’organiser en vue des projets à rendre et des partiels, sans forcément avoir des points d’étape à respecter. Le point négatif reste que l’université tend à prioriser les connaissances théoriques à la pratique.