Quel est le salaire d’un livreur Uber Eats?

courtier Uber Eats

Uber Eats est une société qui s’occupe de la livraison de plats préalablement cuisinés. Elle est située en Californie à San Francisco. Lancé par Uber en 2015, l’application mobile ou le site internet se charge de relever les commandes. Les livreurs se chargent alors de la livraison des commandes. Découvrez à travers ce guide, le revenu d’un courtier Uber Eats.

Les missions d’un courtier Uber Eats ?

Afin de mettre Uber Eats en avant, les courtiers assurent en un temps record, la livraison des plats commandés. À travers leur rapidité, ils s’assurent que la commande arrive chaud à destination. Un courtier Uber Eats joue différents rôles. Vous allez au prime abord informer régulièrement Uber Eats de votre localisation et de votre disponibilité.

Lire également : Comment trouver un travail le plus rapidement possible ?

Vous aurez ensuite à réserver sur l’application de livraison. Une fois cela fait, passez prendre les commandes des clients dans les restaurants. Pour une bonne livraison, échangez avec ceux-ci pour obtenir leurs numéros de téléphone, interphones, adresses et étages.

Afin de livrer dans les brefs délais, optez pour le chemin le plus rapide. Remettez le plat aux clients en mains propres pour plus de sécurité. Assurez enfin l’encaissement.

Lire également : Job étudiant : les possibilités

Le salaire réel d’un courtier Uber Eats

De nombreux paramètres entrent en compte lors de la détermination du revenu d’un courtier Uber Eats. Le salaire de base, les pourboires, les tarifications additionnelles…, sont autant de points à considérer.

Le revenu de base

Il implique la remise du salaire ainsi que la prise en charge au restaurant. Le kilomètre parcouru n’est pas aussi à négliger.

Le tarif additionnel

Le tarif additionnel regroupe les challenges et les coefficients multiplicateurs. Il y a aussi le tarif de pluie et des chiffres d’affaires garantis.

Les pourboires

Certains clients donnent des pourboires aux livreurs, par moment. Vous bénéficiez en effet, de la totalité du pourboire. Grâce à la nouvelle fonctionnalité <<pourboire>> mise sur l’application, le client peut remercier un courtier ou un chauffeur pour son service de qualité.

Il s’agit aussi d’un excellent moyen pour mieux répondre aux attentes des livreurs. Par ailleurs, les services de qualité sont récompensés. Le travail n’étant véritablement pas facile : efforts physiques constants, intempéries, horaires décalés, etc. Un pourboire ne serait donc pas de trop. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, soyez courtois et souriant.

Les possibles primes

C’est compliqué d’être un livreur. Pour cela, vous pouvez compter parfois sur les primes de pluies. Celles-ci valent un montant net de 15 €. Sous certaines conditions, ce montant est valable par créneau de 3 h. Entre temps, des primes ponctuelles sont aussi à espérer.

Les charges

Selon votre chiffre d’affaires, vous aurez des charges à déclarer et à régler, en tant qu’auto-entrepreneur. Afin de diminuer donc vos charges, pensez à faire appel à l’ACRE.

Le salaire en fonction de la ville

La tarification d’un courtier dépend de la ville de livraison. Un courtier Uber Eats en province ne gagnera pas le même salaire qu’un courtier à Paris.

Contrat signé après le 25 septembre 2019 (nouveau modèle)

Si vous travaillez à Paris, vous gagnerez 2,85 € par course. Par kilomètre, vous aurez 0,81 €. La prise en charge au restaurant vaut 1,90 €. Enfin, la remise au client sera de 0,95 €. Aucuns frais de services ne sont par contre donnés.

Si vous travaillez dans une autre ville, seuls les frais par kilomètre changent. De plus, ils valent 0,76 € par kilomètre parcouru.

Contrat signé avant le 25 septembre 2019 (nouveau modèle)

Les anciens livreurs ont également connu un changement dans leurs tarifications. Il s’agit des contrats signés avant le 25 septembre 2019.

Si vous livrez à Paris, vous gagnerez 2,63 € par course. Par kilomètre, vous aurez 1,05 €. La prise en charge au restaurant vaut 1,88 €. La remise au client sera enfin de 0,75 €. Vous ne bénéficiez d’aucuns frais de service.

Si vous travaillez en Province, dans une autre ville, seuls les frais par kilomètre parcouru changent. Ils valent 0,98 €.

En définitive, le salaire total d’un courtier Uber Eats comprend le salaire de base, les primes, les tarifs complémentaires et les pourboires. En termes d’estimation de prix, la différence entre Paris et la Province se situe au niveau de la distance par kilomètre.