Technicien en radioprotection : fiche métier

Le technicien en radioprotection est un professionnel qui participe à la prévention des risques radiologiques dans tous les domaines, et ce, depuis la préparation jusqu’à l’exécution des travaux. Si le métier est toujours peu connu, il n’en reste pas moins que les compétences de ce professionnel sont très importantes sur les sites nucléaires de production d’électricité. Le métier requiert un certain bagage scientifique et intellectuel, une bonne santé physique et une certaine aisance relationnelle.

Quel est le rôle du technicien en radioprotection ?

Le technicien en radioprotection est celui qui est chargé d’analyser des situations qui présentent des risques d’exposition radiologique. C’est à lui que revient aussi la tâche de mettre en place des mesures de prévention radiologique adaptées. Le technicien a également tendance à réaliser des mesures courantes de radioprotection et des visites de surveillance sur les chantiers. Car en fin de compte, c’est à lui de faire respecter les règles, mais aussi les procédures en matière de sécurité. On l’appelle également technicien nucléaire, ou même technicien d’exploitation en centrale nucléaire. Il remplit plusieurs fonctions.

A lire en complément : Travail sur site ou à distance ?

Quelles sont les qualités requises pour devenir technicien en radioprotection ?

Le travail de technicien en radioprotection est un métier qui s’exerce sur le terrain. Malgré cela, il reste une activité très enrichissante du fait des nombreux contacts quotidiens. Ce métier requiert toutefois de multiples qualités. On attend de l’individu qu’il soit très rigoureux dans son travail, qu’il puisse faire preuve d’autorité au sein de l’équipe, qu’il ait un sens certain de la pédagogie, qu’il ait le goût du terrain et qu’il dispose en même temps d’un excellent bagage scientifique.

Lire également : Quel bilan peut-on s'attendre pour l'emploi intérim en 2019 ?

De par sa forte personnalité, il doit toujours être en mesure d’entretenir les échanges avec des équipes internes et externes. Le domaine sécuritaire n’est pas non plus à négliger. Il doit être incollable sur les normes de sécurité en vigueur.

Formation

Pour devenir technicien en radioprotection, l’individu devra suivre une formation BT en radioprotection et une formation en radioprotection opérationnelle. C’est d’habitude l’INSTN (Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires) qui propose ces formations. Prenez donc la peine de bien vous renseigner avant de vous lancer dans la formation. D’ailleurs, les moyens de devenir technicien en radioprotection sont assez nombreux. Même un DUT hygiène, sécurité et environnement peut conduire à cette profession.

Il est possible d’évoluer dans ce métier. En effet, vous pouvez passer de technicien en radioprotection à chef d’équipe. Il est également possible d’évoluer vers des missions de préparation ou d’expertise en radioprotection.