Prothésiste ongulaire : un métier qui fait appel à la créativité

La marque de vernis à ongles Essie ne cesse de multiplier les collaborations. Elle s’est déjà associée à Piscine Molitor pour développer une gamme de vernis de couleur bleue, et dernièrement, la griffe a collaboré avec l’hôtel Costes afin de lancer de nouveaux vernis aux teintes écarlates, dont le Rouge Costes. Tout cela pour dire que le secteur de la manucure est en plein essor, ce qui implique le recrutement massif de métiers comme celui de prothésiste ongulaire.

Prothétiste ongulaire, un métier en vogue

Le prothésiste ongulaire est spécialisé dans la pose de faux ongles, quasiment similaires à des ongles naturels, et qui peuvent être agrémentés de vernis ou de motifs plus ou moins originaux. Ce métier de prothésiste ongulaire implique la maîtrise des procédés comme la pose de capsules, de gel et de strass mais en plus du côté technique, ce professionnel de la manucure doit également être créatif afin de mettre en valeur les ongles de la cliente.

A lire également : 5 conseils pour faire un CV original

Il dispose aussi des compétences nécessaires pour résoudre les éventuels problèmes qu’il rencontre, comme soigner les ongles cassés par exemple. Pour ceux qui s’intéressent au métier de prothésiste ongulaire, sachez qu’il faudra faire preuve de dextérité, de sens artistique et avoir un excellent sens du contact. En effet, un prothésiste ongulaire se doit d’être à l’écoute de la demande afin de proposer les solutions adaptées à chaque client. Vous pouvez découvrir ici une école qui propose cette formation, et de plus, à distance !

nail art

A lire en complément : Le séjour linguistique et ses avantages

Devenir prothésiste ongulaire, opter pour une formation complète

Les sites de formation comme Campus des Ecoles proposent un cursus complet, axé sur le métier de prothésiste ongulaire. Les cours portent notamment sur les différentes techniques de pose de vernis, les techniques, les couleurs et les formes. Avec un cursus intégral, vous serez en mesure d’effectuer la pose de capsules et la pose sur chablon (gel et résine). De même, il est important de connaître les meilleures méthodes pour la pose et la fixation de ces prothèses.

En plus des techniques basiques, le futur prothésiste ongulaire sera amené à suivre des formations sur les techniques de vente de produits et de services. Il pourra ainsi gérer l’aspect commercial et s’épanouir en tant qu’auto-entrepreneur. Le cursus implique aussi l’initiation aux notions de gestion, de législation. Il va sans dire que la connaissance des normes d’hygiène et de sécurité est indispensable.

Styliste ongulaire, des techniques innovantes pour rehausser la beauté des ongles

A la fin de sa formation, le prothésiste ongulaire maîtrisera des techniques innovantes comme l’extension pour un ongle rongé ou trop court. Ce professionnel réalise également le modelage ainsi que la French manucure : loin d’être passée de mode, elle consiste à dessiner une bande de couleur afin de marquer la démarcation du bout de l’ongle. Le styliste ongulaire sera aussi amené à effectuer le remplissage, les réparations ou encore la dépose des capsules, technique qui consiste à renforcer les ongles.

La partie créative est particulièrement attractive : formes, couleurs, motifs, paillettes, effets de textures, pose de strass et de pochoirs, travail du dégradé… le nail art est une discipline à part entière qui permet d’exprimer la personnalité de la cliente. Pour un mariage, un événement, une sortie ou simplement pour le plaisir d’avoir de beaux ongles, le travail en bar à ongles offre des variations infinies pour qui se veut un peu créatif !

Les formations professionnelles pour devenir prothésiste ongulaire permettent d’accéder à un métier très évolutif et qui requiert aussi de l’esprit artistique !