Comment devenir infirmière libérale

L’infirmière libérale et une celle qui travaille à son propre compte. Elle facture de ce fait son travail en fonction de sa teneur et du temps qu’elle y consacre. Généralement, lorsqu’un professionnel veut se mettre à son propre compte, il lui est exigé un diplôme et un certain nombre d’années d’expérience. Par exemple, les infirmiers d’État en plus de leur diplôme d’État, doivent justifier de deux années d’expérience professionnelle pour prétendre au statut d’infirmier libéral. Découvrez dans cet article le canevas à suivre pour devenir infirmière libérale.

Quelle est la quintessence du métier d’infirmière libérale ?

La principale mission de l’infirmière est de délivrer des soins infirmiers prescrits ou conseillés. L’infirmière libérale peut également participer à des actes de prévention, de formation ou d’éducation à la santé. Selon la définition de l’OMS, l’infirmière aide les familles, les individus et les groupes à réaliser leur plein potentiel physique, mental et social. Les soins infirmiers embarquent aussi les planifications et la mise en œuvre des soins curatifs et de réadaptation concernant le physique et le mental. L’infirmier peut travailler dans un hôpital, dans les cliniques ou les centres de rééducation, dans les maisons de retraite, etc. Trouver un centre de formation pour infirmière libérale n’est pas chose difficile, il suffit de consulter internet pour avoir les informations y afférentes.

A découvrir également : Pourquoi opter pour une école de formation à l’informatique ?

Que faire pour devenir infirmière libérale ?

Pour devenir infirmière libérale, il faut remplir un certain nombre de conditions. Il faut être titulaire du diplôme d’État en infirmerie. La formation se fait à l’institut de formation en soins infirmiers. L’accès à cette formation se fait par le biais d’un concours infirmier réputé pour son caractère difficile. Inutile de dire que devenir infirmier requiert l’emploi d’importants efforts. Il faut en plus du diplôme, justifier de deux années continues d’expérience professionnelle. Si vous n’avez pas exercé pendant une période de 6 années, il vous est alors demandé une expérience professionnelle de 36 mois. Autant vous dire que l’accès au métier est aussi délicat qu’exigeant.

Les formations et les diplômes nécessaires pour exercer en tant qu’infirmière libérale

Maintenant que vous savez ce qu’il faut pour devenir infirmière libérale, il est temps de parler des formations et diplômes nécessaires pour exercer cette profession.

A lire également : Comment choisir sa formation en magnétisme en ligne ?

Pour les infirmiers qui souhaitent se lancer dans l’exercice en libéral, plusieurs options existent quant aux formations à suivre. Effectivement, il peut être intéressant d’enrichir ses compétences avec une formation complémentaire.

Ce DU est destiné aux professionnels désirant se spécialiser sur un sujet précis comme la douleur ou encore la nutrition. Il est souvent proposé par les universités et possède différents niveaux.

Cette option permet d’acquérir des connaissances tout au long de sa carrière sans s’engager dans une nouvelle formation. Elle offre ainsi la possibilité de découvrir de nouvelles pratiques professionnelles et d’évoluer dans son métier.

Au cours de votre carrière en tant qu’infirmière libérale, vous pouvez choisir une spécialisation particulière : gérontologie, diabétologie…

Cette formation permet à ceux qui ont déjà suivi le cursus initial d’infirmier ou de sage-femme d’accroître leurs compétences notamment en matière de diagnostic, de prescription thérapeutique mais aussi de consultation avancée. La mise en place de cette formation est très récente et elle n’est pas encore accessible à tous.

Pour pouvoir s’installer en tant qu’infirmière libérale, il faut justifier d’un certain nombre de diplômes. Voici les principaux :

Ce sont ces trois lettres qui vous ouvrent la porte des soins aux patients au sein du système hospitalier. Il est donc impératif que vous obteniez ce précieux sésame avant toute chose.

Cette autorisation est délivrée par le Conseil Départemental de l’Ordre des Infirmiers. Elle permet à l’infirmière libérale d’exercer son activité professionnelle sur une période de cinq ans renouvelable. Elle doit être renouvelée régulièrement et se fait auprès du conseil départemental correspondant. Il faut souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir les erreurs commises dans le cadre professionnel.

Toute personne exerçant dans un domaine médical doit disposer d’un numéro A.D.E.L.I (Automatisation des Listings) comme identifiant unique qui leur permettra notamment de facturer auprès des caisses primaires, ainsi que lorsqu’elle effectue ses démarches administratives diverses. Lorsque vous avez votre numéro Adeli, vous êtes considéré(e) comme un professionnel de santé reconnu par l’État français.

Pour exercer en tant qu’infirmière libérale, il faut être titulaire du diplôme d’État infirmier et justifier de deux années continues d’expérience professionnelle. Il existe différentes formations qui permettent aux professionnels de conserver une expertise à jour et ainsi améliorer leur pratique.

Les étapes à suivre pour créer son entreprise d’infirmière libérale

Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires sur la formation et les diplômes pour devenir infirmière libérale, il est temps de voir comment créer votre entreprise.

Il faut avant tout réaliser une étude de marché afin d’analyser le secteur des soins à domicile dans votre zone géographique. Vous pouvez aussi effectuer une analyse concurrentielle afin d’en savoir plus sur vos futurs concurrents directs ou indirects.

Vous devez élaborer un projet professionnel solide et bien construit qui définisse clairement la nature des prestations dispensées ainsi que leur volume.

C’est l’étape cruciale après avoir réalisé votre étude de marché et élaboré votre projet professionnel, il faut choisir sa forme juridique selon le statut désiré : auto-entrepreneur, société civile professionnelle (SCP) ou encore société d’exercice libéral (SEL). Il existe plusieurs formules possibles selon vos besoins spécifiques comme par exemple celui de s’associer avec un autre infirmier pour monter une SEL.

Pour formaliser cette création d’entreprise, vous devrez rédiger les actuels « Statuts » qui vont régir cette activité professionnelle, entre autres choses, l’établissement des honoraires, les modalités de prise de décision et la répartition des bénéfices. À vous d’y définir aussi vos missions, vos valeurs éthiques et votre stratégie commerciale.

Après avoir choisi sa forme juridique et rédigé ses statuts, il faut procéder à l’immatriculation de votre entreprise auprès du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). C’est une étape obligatoire pour démarrer officiellement votre activité.

En tant qu’infirmière libérale, vous avez besoin d’un certain nombre de matériels pour exercer en toute sécurité : stéthoscope, tensiomètre ou encore un sac médicalisé… Pensez aussi à souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle afin d’être couvert en cas d’erreurs professionnelles.

Trouvez vos premiers clients, cela peut être difficile au départ mais plusieurs façons peuvent vous y aider comme par exemple faire connaître votre cabinet grâce aux annuaires spécialisés ou encore afficher dans les lieux publics tels que les pharmacies et mairies.

N’hésitez pas à vous rapprocher des structures qui aident à la création d’entreprise telles que la Chambre de commerce et d’industrie ou encore l’Aide aux Créateurs-Repreneurs D’Entreprise (ACRE) qui sont présentes sur tout le territoire français.