Quels sont les métiers de la filière du textile ?

Quels sont les métiers de la filière du textile ?

Les apprenants qui optent pour la filière du textile effectuent des opérations d’assemblage et de montage des produits par le biais des matières diverses comme le cuir. Leur intervention n’est pas uniquement limitée à la mode. Ils travaillent aussi dans le domaine de l’ameublement, des transports, du bâtiment, de la santé, du sport… Quoi qu’il en soit, l’ouvrier compétent en textile décode les plans de coupe, vérifie le produit fini, organise son poste d’intervention et participe à l’entretien simple du matériel de travail. Les débouchés de cette filière sont multiples.

Modéliste et styliste

Il faut noter que les métiers de la filière du textile les plus reconnus sont le modéliste et styliste. Ils paraissent similaires, mais sont en effet complémentaires. L’un effectue le plan de construction de votre article aussi connu sur le nom de patronage, il s’agit du modéliste. Pour cette tâche, il peut se servir d’un carton ou pièce, d’un papier ou d’autres outils appropriés. L’autre, à savoir le styliste se charge de l’esthétique, du dessin des silhouettes, de la mise en place couleurs. Alors, si la création d’une marque de sport fait partie de vos projets, contactez un styliste. Ce dernier va non seulement dessiner les figurines, mais il vous donnera aussi les conseils sur les couleurs à utiliser, les volumes des vêtements et autres.

A lire également : Aidez vos collaborateurs à développer leurs compétences

Prototypiste et tulliste

L’industrie du textile forme aussi les prototypistes et tullistes. Ces deux métiers sont tous aussi passionnants que les autres. Gérer la qualité des articles finis, créer les modèles sous forme de prototypes conformes au cahier de charge de l’entreprise, réaliser des échantillons, suggérer des améliorations et énumérer les différences lors du montage de certains produits font partie entre autres des tâches du prototypiste. Alors, les diplômes requis pour exercer ces métiers et gérer son business en toute tranquillité sont entre autres le CAP CIP (option textile) et le CAP Métiers de la mode.

Ingénieur textile et technicien de production

Les ingénieurs textiles sont également très demandés dans l’industrie. Ils sont chargés de la conception, du développement des produits et de leur mise en production à grande échelle. Pour exercer cette fonction, il faut avoir un diplôme d’ingénieur ou équivalent dans le domaine textile.

Lire également : Comment se former pour le doublage ?

Les techniciens de production ont pour mission principale la surveillance des installations industrielles et l’amélioration du processus de production afin d’optimiser les coûts tout en assurant une qualité irréprochable. Pour accéder à ce métier, il est recommandé d’avoir suivi une formation technique spécialisée telle qu’un BTS Textile ou un DUT GMP (Génie Mécanique et Productique).

On peut constater que la filière textile offre des métiers diversifiés qui peuvent intéresser différents profils professionnels ayant tous pour point commun le goût du travail bien fait et la passion pour les matières textiles.

Responsable qualité et commercial textile

Le responsable qualité est un métier clé dans l’industrie textile. Ce professionnel a pour mission de veiller à la conformité des produits finis avec les normes et standards en vigueur, ainsi qu’à la satisfaction des clients. Pour pouvoir exercer ce poste, il faut être titulaire d’un diplôme Bac+5 en qualité ou en management industriel.

Le commercial textile, quant à lui, est chargé de prospecter de nouveaux clients et d’entretenir ceux déjà existants. Il doit connaître parfaitement le marché du textile, les tendances actuelles ainsi que les attentes spécifiques de chaque client. Le commercial doit être capable de négocier avec ses interlocuteurs tout en respectant les objectifs fixés par sa société. La plupart du temps, il dispose d’un BTS commerce international ou d’une formation équivalente.

Si ces deux professions peuvent sembler très différentes sur le papier, elles partagent néanmoins une même préoccupation : garantir la satisfaction clientèle tout au long du processus allant de la conception jusqu’à la vente du produit final. On peut constater que chacun des métiers présentés ci-dessus est complémentaire afin que le secteur soit performant et puisse répondre aux demandes changeantes du marché.