Comment choisir votre formation sante apres le baccalaureat ?

Vous souhaitez vous orienter dans des études de santé après votre baccalauréat, mais vous ne savez pas quelle option choisir ? Depuis 2020, il existe deux façons de commencer des études de santé. Ces deux nouvelles voies sont le PASS (Parcours Spécifique Accès Santé) et la L.AS (licence avec une option accès santé). Dans cet article, nous vous expliquons les différences entre ces deux routes d’accès, et comment choisir votre cursus, en fonction de vos aspirations et de votre profil d’étudiant. Nous vous en dirons également plus sur les prépas santé !

Qu’est-ce que le PASS ?

Le PASS est une formation d’un an, après le baccalauréat, qui se fait en université. Cette formation n’est possible que dans une université disposant d’une unité de formation et de recherche (UFR). Ce type de formation est destinée aux étudiants qui, non seulement, ont un goût pour les matières scientifiques, mais qui ont aussi un niveau solide dans les matières telles que la littérature et les sciences sociales. Pour tous ceux qui sont un peu incertains de leur niveau, il est possible de faire une année de prépa pour intégrer cette année de PASS. En fonction de votre région et de votre ville, de nombreux établissements proposent des formations de prépa médecine. Si vous souhaitez intégrer une Formation de la santé à Besançon, ou ailleurs, cela peut être une excellente décision.

A voir aussi : Choisir la bonne formation : cinq pistes pour ne pas se tromper

Il est à noter que l’année de PASS ne se redouble pas. Pour valider cette année, et pouvoir s’orienter aux formations MPOM (Médecine Pharmacie, Odontologie et Maïeutique) il vous faudra obtenir au moins 60 crédits ECTS. Si cette année est validée par le candidat, en fonction des places disponibles, il pourra être admis en deuxième année de médecine ou, éventuellement, se réorienter vers une autre voie. Si le candidat n’est pas admis, par manque de place, il aura la possibilité de retenter sa chance une fois supplémentaire.

Si l’année de PASS n’est pas validée, il lui sera possible, après avoir validé une licence, de se réorienter de nouveau vers une filière de santé, avec L.AS 2.

A lire aussi : Les nouvelles classifications du RNCP

Qu’est-ce que la L.AS ?

La L.AS est une formation universitaire, qui ouvre la voie sur des études de santé. Elle s’articule sur une majeure hors santé, qui peut être de l’économie, des lettres ou encore de l’histoire. Elle est complétée par une mineure santé, dont l’obtention de 10 crédits ECTS est absolument indispensable pour pouvoir s’orienter vers des études de santé. Elle comprend également un module spécifique, visant à préparer l’accès aux études de médecine.

Un étudiant en L.AS aura, comme un étudiant en PASS, la possibilité de tenter deux fois sa candidature pour accéder aux études de médecine. L’admission en MPOM se fait automatiquement pour les meilleurs élèves de leur promotion. Les conditions d’admission pour ce groupe varient en fonction des universités. Pour tous ceux qui valident leur année, sans pour autant faire partie de l’élite, l’admission en MPOM se fera, en fonction des places disponibles, après une épreuve d’admission orale.

Comment choisir entre PASS et L.AS ?

C’est le profil de l’étudiant qui fera toute la différence dans le choix du cursus. Si vous êtes absolument certain de votre choix de parcours et que vous êtes brillant dans le domaine des sciences fondamentales, il est conseiller de vous inscrire en PASS. Le choix d’une prépa avant de vous inscrire est laissé à votre entière appréciation. En revanche, pour un étudiant brillant, mais hésitant, s’inscrire en L.AS est l’option la plus courante. Elle vous laisse la possibilité d’avoir un plan B immédiat (l’inscription en licence de votre majeure, la poursuite de L.AS 2 ou le redoublement) en cas d’échec de votre poursuite d’études médicales.

Comment se retourner en cas d’échec ?

Si vous ne parvenez pas à accéder à des études de médecine à l’issue de votre année de PASS ou de L.AS, voici quelles sont vos options.

Si vous validez votre année de PASS, mais que vous n’êtes pas admis en MPOM, vous avez la possibilité de continuer en deuxième année de licence de votre mineure. Vous aurez la possibilité de retenter l’accès en MPOM à l’issue de cette année. Si toutefois, vous n’êtes pas admis une fois encore, vous aurez la possibilité de continuer votre licence ou de vous réorienter dans des études paramédicales.

Si vous validez votre première année de L.AS, et que vous n’êtes pas admis en MPOM, la voie naturelle sera de continuer en L.AS 2 et de retenter votre chance en MPOM encore une fois. Vous pouvez aussi intégrer une deuxième année de formation paramédicale. Si vous ne validez pas votre première année de L.AS, vous aurez la possibilité de la redoubler, ou vous réorienter si vous vous rendez compte que ce n’est pas votre voie.

Quels sont les bénéfices d’une prépa PASS ou d’une prépa L.AS pour un étudiant ?

Ce n’est certainement pas un mystère pour vous, les places en médecine sont chères et sont réservées aux meilleurs étudiants. Investir dans une année de prépa, que ce soit en vue d’intégrer le PASS ou la L.AS, est un excellent moyen d’être prêt pour des études universitaires. Un étudiant pourra, grâce à une prépa, se faire au rythme d’apprentissage, y acquérir une rigueur absolument nécessaire pour la suite, mais aussi prendre de l’avance sur le programme qui sera travaillé en PASS ou en L.AS. Une prépa peut offrir à l’étudiant la possibilité de faire partie des meilleurs et de maximiser ses chances de pouvoir poursuivre ses études de médecine dans les meilleures conditions possibles. Une prépa accroit significativement vos chances de parvenir à votre but, et d’avoir des conseils personnalisés, bien plus que vous n’en aurez en université.

Voici donc les informations préliminaires à la poursuite d’études de médecine. Le cursus MPOM est un cursus exigeant, qui doit être bien réfléchi. Il existe de nombreux salons dédiés, ateliers, conférences, qui s’adressent aux futurs étudiants en médecine, pour les aider à comprendre comment atteindre leur but. Que ce soit pour devenir médecin, chirurgien, orthophoniste, n’hésitez pas à prendre le plus d’informations possibles pour aborder sereinement vos futures années d’études !