Soutien scolaire et travail illégal

Soutien scolaire travail illégal

soutien scolaire80% du soutien scolaire n’est pas déclaré. Soutien Adom considère que le marché noir constitue un véritable fléau. Il s’agit pourtant d’un marché en plein essor. Depuis 1990, le secteur composé des activités de garde d’enfants, de travaux ménagers, de l’assistance aux personnes âgées ou encore des cours à domicile à paris, connaît une croissance de 5,5% par an. Pourtant, selon l’INSEE, encore 80% des cours ont affectés par le travail au noir.

L’économie souterraine du soutien scolaire se stabilise autour de ces chiffres, selon Antoine Gauthier, directeur de Soutien Adom.

Soutien scolaire : toujours plus de qualité

"Cela est d’autant plus dommageable pour le particulier que le soutien scolaire que nous lui proposons n’est pas plus cher que celui enseigné illégalement. De plus, les cours à domicile "au noir" ne permettent ni de vérifier le sérieux et la qualité du professeur, ni d’instaurer un climat de confiance entre le parent et l’enseignant.

En effet, le suivi n’est pas nécessairement assuré. Les organismes privés disposent, quant à eux, d’un agrément préfectoral pour le soutien scolaire : gage de qualité pour les particuliers", poursuit-il.

Le soutien scolaire et la loi

Le dispositif fiscal mis en place depuis 1990 pour le soutien scolaire en France devait cependant contribuer à faire diminuer de manière significative cette économie parallèle et créer de nouveaux emplois dans les cours à domicile. Les trois mesures les plus significatives sont les suivantes : les particuliers bénéficient de 50% de réduction d'impôt, la TVA a été rapportée à 5,5% et le CESU préfinancé octroie des avantages fiscaux et sociaux aux entreprises sur le modèle des titres restaurant. Il est donc même financièrement avantageux de suivre des cours de soutien scolaire.

Les limites pour le soutien scolaire

Pourtant, le taux de 80% reste figé pour le soutien scolaire illégal. Cela est d'autant plus regrettable que les entreprises ne sont pas les seules perdantes. Selon Antoine Gauthier, " Notre entreprise est active. Nous contribuons par notre activité à créer de la valeur tant au niveau local que national ainsi qu'à créer de l'emploi.

Cependant, certaines personnes vivent aussi très bien de soutien scolaire donné illégalement. Elles ne contribuent en rien à la richesse nationale, ne créent pas d'agence et donc d'emploi et ne paie aucun impôt ni charge sociale malgré leur activité avérée dans le soutien".

Des pertes pour l'Etat

Le manque à gagner pour l'Etat français sur le soutien scolaire est considérable. Si on considère que le marché national pèse 300 millions d'euros, une partie très grande partie est constituée pour une économie souterraine. On estime donc les pertes au niveau national à 1,2 milliards d'euros.

Etant une entreprise agréée dans le soutien scolaire, Soutien Adom tenait à vous présenter cette réalité du marché.

soutien scolaire
soutien scolaire
soutien scolaire rss
soutien scolaire • • Doc soutien scolaire
cours particuliers
cours particulierscours particuliers rss
cours particuliersDoc cours particuliers

soutien scolaire

www.mcd-formation-langue.com

PRIMAIREAide aux devoirsCours particuliersCOLLEGEAide aux devoirsCours particuliersSoutien scolaire & méthodologieLYCEECours particuliersSoutien scolaire & méthodologieStages de préparation aux examensSUPERIEURCours particuliersStages de préparation aux examensATELIERS ARTISTIQUESCours de dessinCours de musique et chantSoutien Adom près de chez vous

 » Charte qualité + » Nos professeurs » Témoignages » Recommander

Recrutement de professeurs de soutien scolaire

Soutien-adom est présent à
  • Paris & IdF
  • Lyon & Courly
  • Bordeaux
  • Grenoble
  • Lille
  • Marseille
  • Montpellier
  • Nantes
  • Nice
  • Rennes
  • Saint-Etienne
  • Strasbourg
soutien scolaire
soutien scolaire
a dom Accueil » Soutien scolaire et travail illégal
Soutien scolaireCours particuliersArticles Mentions légales