Cours particuliers, démocratisation

cours particuliers démocratisation

cours particuliers L'école de Jules Ferry a permis de développer les cours particuliers. En effet, le but de la III ème République était avant tout de réduire l'écart entre les enfants de l'élite qui étaient scolarisés de ceux qui ne l'étaient pas.

Pour ce faire un dispositif a été mis en place : l'inscription laïque et obligatoire. Cette première sorte de massification de l'enseignement s'effectue non seulement par la gratuité avec la loi de 1882, mais aussi par son extension aux femmes.

Cours particuliers : formation générale

Le but poursuivi des cours particuliers est alors de former des enfants de toutes classes sociales. Ce soutien scolaire d'inscrit dans la continuité de l'orientation originelle assignée par la Révolution française à l'école : constituer la Nation par un système d'éducation d'Etat qui asseoit la légitimité idéologique et politique de la République face à l'Ancien régime.

Si l'enseignement est obligatoire, gratuit et laïque, et s'il possède son propre corps de fonctionnaires, le cours particulier reste porteur de fortes différenciations à travers les voies de formation, la séparation des filles et des garçons, à travers la coupure totale entre le contenu général des formations et la voie professionnelle.

Les écarts de cours particuliers

Dès lors, il y a d'un côté les cours particuliers de lycée avec ses petites classes qui comment dès le début du primaire (autrement dit de la 11ème, équivalente du cours préparatoire actuel) jusqu'à la classe de rhétorique (la terminale) et, de l'autre côté, la filière primaire avec une obligation de cours jusqu'à treize ans clos par le certificat d'études que d'ailleurs moins de 25% des élèves réussissent en 1900, puis un degré supérieur pour les meilleurs qui peuvent obtenir, au bout de trois ans, le brevet supérieur.

Les cours particuliers face aux mythes

Mais, si on reconnaît l'étendue de l'avancée démocratique des cours particuliers pour donner à tous les connaissances de base, on ne peut pas le mythifier comme modèle unique et définitif.

La coupure entre les deux degré de soutien scolaire paris n'est pas pensée comme une discrimination qu'il convient d'éliminer. Les socialistes eux-mêmes comme Jules Guesde et Jean Jaurès, jugent, soit que le brevet devrait être équivalent au baccalauréat, soit que le mélange des publics en lycée est néfaste.

Avec Ferry, on assiste donc à la création de cours particuliers pour le peuple qui n'est pas l'école unique.

soutien scolaire

www.mcd-formation-langue.com

PRIMAIREAide aux devoirsCours particuliersCOLLEGEAide aux devoirsCours particuliersSoutien scolaire & méthodologieLYCEECours particuliersSoutien scolaire & méthodologieStages de préparation aux examensSUPERIEURCours particuliersStages de préparation aux examensATELIERS ARTISTIQUESCours de dessinCours de musique et chantSoutien Adom près de chez vous

 » Charte qualité + » Nos professeurs » Témoignages » Recommander

Recrutement de professeurs de soutien scolaire

Soutien-adom est présent à
  • Paris & IdF
  • Lyon & Courly
  • Bordeaux
  • Grenoble
  • Lille
  • Marseille
  • Montpellier
  • Nantes
  • Nice
  • Rennes
  • Saint-Etienne
  • Strasbourg
soutien scolaire
soutien scolaire
Soutien scolaireCours particuliersArticles Mentions légales